Les épices du Monde

Publié le 13 Février 2010

Les épices que j'aime beaucoup :

Le poivre cubèbe, Piper cubeba, poivre d'Indonésie (Ile de Java), Famille des Pipéracées, est une épice rare. Il est surnommé poivre à queue parce que le grain à un petit pédoncule courbe. Son arôme est délicat. Il est souvent introduit dans le ras-el-hanout au Maroc.

Le poivre de Sichuan, Zanthoxylum piperitum, est un faux poivre de la Famille des Rutacées. C'est le fruit séché d'un frêne épineux, appelé aussi davalier, fagara, poivre-fleur, poivre de Setchuan ou poivre rouge. Son arôme fleuri est délicat.

La cannelle de Ceylan, Cinnamomum verum = C. zeylanicum, Famille des Lauracées, est tirée de l'écorce du cannelier. La cannelle de Chine, Cinnamomum cassia, autre espèce, plus forte et moins goûtée, est utilisée pour la fabrication d'huile essentielle.

J'aime ajouter la cannelle de Ceylan dans mes confitures de prunes, de quetsches.

feve_tonka.jpg

La fève tonka, Dipteryix odorata, Famille des Fabacées, provient du fruit d'un bois dur commercialisé sous le nom tonka, gaiac de Cayenne, teck brésilien, originaire de Vénézuela et du Brésil. Son arôme est tout simplement divin et il fait merveille dans les crèmes anglaises, le riz au lait, etc., pour changer de la vanille. Je viens de faire une confiture de cenelles et fève tonka, un délice. La fève tonka s'utilise râpée et s'ajoute au dernier moment dans les préparations.

Le gingembre, Zingiber officinale, Famille des Zingibéracées, une des plus anciennes épices, est une de mes préférées. Aujourd'hui et surtout en France, elle est peu utilisée au profit du poivre et c'est bien dommage.

Si vous achetez un gros rhizome, bien frais, sur le marché et que vous l'oubliez, vous verrez, en fin d'hiver, de petits germes apparaîtrent. C'est ainsi, qu'un jour, je l'ai planté.

Je l'utilise, râpé, dans tous les plats et surtout dans mes confitures.

Il possède des vertus digestives, évite les fermentations intestinales. C'est un stimulant très énergétique.

Au Vietnam, on en fait une confiture, le miet gung, à l'occasion du Têt, fête du nouvel an, donc en ce moment ; une nouvelle année commence, l'année du Tigre.

Il y a une confiserie au gingembre à laquelle je ne résiste pas : les confits de gingembre.

Cela vous donne quand vous en croquez un agréable frisson et vous laisse dans la bouche comme un regret qui vous fait aussitôt en prendre un deuxième.

Pendant longtemps, il était difficile de s’en procurer dans le commerce mais maintenant on en trouve facilement.

Un conseil à l’achat : ne lésinez pas sur la qualité car les meilleurs confits sont ceux qui ont le moins de sucre possible. Vous pouvez aussi faire vos confits de gingembre vous-mêmes.

Où les acheter dans le pays de Brest :

- Kerjean, comptoir exotique, 79 rue de Siam.

- Roi de Bretagne, épicerie fine, 12 quai de la douane, au port de commerce.

Au fur et à mesure, je complèterai cet article sur les épices. J'utilise quelques 60 épices différentes que j'achète, lors de mes voyages mais surtout dans les magasins cités ci-dessus.

Kenavo.

Rédigé par Aber Benniget

Publié dans #Plantes

Commenter cet article

Caro 24/02/2010 10:04


..vos posts ne manquent pas de sel..


Poivre de Kampot 15/02/2010 02:09


Vous devriez essayer le poivre de Kampot, c'est un poivre très parfumé aux qualités culinaires
exceptionnelles.


Aber Benniget 15/02/2010 11:04


Il s'agit de Piper nigrum, le poivre que nous utilisons habituellement. Il faut que j'essaie ce poivre de Kampot pour voir la différence.
merci beaucoup.
Kenavo
Anne