POTEE et arôme Patrelle

Publié le 14 Février 2007

Recette d'une potée
Voici une recette toute simple à réaliser.
Prévoir par personne :
viande : poitrine de porc : 150g (ou moins),
carottes : 3,
pommes de terre : 3,
navet : 1,
oignons : 2,
arôme Patrelle, poivre, (sel : facultatif).

 Préparez tous les légumes.

Dans la cocotte-minute, mettez 2 litres d'eau à bouillir en ajoutant quelques gouttes d'arôme, (ayez la main légère, cet arôme est très concentré).
Coupez les carottes en rondelles et les ajouter autour de la viande.
Réajustez le niveau d'eau qui doit légèrement recouvrir les carottes.
Posez le panier et mettez-y les pommes de terre et les oignons (ils cuiront à la vapeur).
Laissez cuire 30 à 45 minutes.
Servez avec une salade verte.

Un petit mot sur l'arôme Patrelle : depuis toujours, il est mon ingrédient magique.
Il me sert dans pratiquement tous les plats et surtout ceux qui demandent une grande quantité d'eau, comme les potages, les pâtes, le riz, les potées, etc.
Cet arôme est un colorant naturel de caramel, il ne donne aucun goût au plat, il sert à colorer les sauces ou les liquides.
Cet arôme est très concentré ; suivant la recette, il faut donc utiliser de quelques gouttes à une cuillerée à soupe.
Mais il m'est indispensable car le bouillon se fait en une seconde.


Bon appétit.

Rédigé par Aber Benniget

Publié dans #Recettes de cuisine

Commenter cet article

michka :0010: 19/02/2007 17:32

michka :0010: 17/02/2007 10:27

merci pour ton mot sur mon livre d'or, il y avait longtemps que je n'avais pas eu de tes nouvelles!ici aussi il fait doux.....trop????:0010:

Patrick CdM 15/02/2007 14:45

Grand clasique le Patrelle, je ne suis pas contre! Tu fais tes légumes toi-même ou tu les prends chez Marie fardeau, qui je crois, c'est pas très loin de chez toi?

Aber Benniget 16/02/2007 09:26

Bonjour Patrick,Je fais mes légumes moi-même, (ou pour être plus exact, c'est mon époux qui fait les légumes, les tomates sont prêtes à être repiquées en godet pour ensuite être plantées dans la serre, les pommes de terre sont déjà plantées),mais tu as raison, Marie n'est pas bien loin, l'Aber Benoît nous sépare, et de chez moi, je vois le champ de fraises.Bonne journée Patrick.